Templeton

Une distorsion auditive permanente, un mal-être jouissif et une envie presque maladive de tout envoyer valser. Templeton était pourtant prévenu : on ne joue pas avec le Temps ! Mais le groupe a décidé d’ouvrir les portes d’une époque que l’on pensait désormais oubliée. Certains parlent d’adolescents qui auraient mal vieilli, d’autres d’adultes incapables de se tirer de leurs fantasmes juvéniles…

Vous sentez cette étrange sensation ? Comme une madeleine de Proust acidulée, le souvenir d’une pile de cassettes enregistrées, de vêtements beaucoup trop grands et l’envie folle de renverser un système qui nous a pourtant façonné. Templeton ouvre la boite de Pandore et invite les spectres musicaux d’une époque qu’on voulait éteinte. Les Maîtres du conformisme sont restés à la porte, essayant de retenir les pauvres pêcheurs tentés par l’expérience alternative qu’offre le quatuor Lillois.

Laissez-vous posséder par ces effluves chaotiques et jamais vous ne reviendrez dans ce monde idyllique qui vous est cher. Jamais plus vous n’écouterez la musique comme avant. Vous aurez ce besoin permanent de mettre le volume au maximum et d’ignorer poliment les demandes de silence faites par votre entourage.

Si les sons radiophoniques vous paraissent édulcorés, que vous tombez dans un élitisme un poil lugubre, que vos proches vous trouvent stellaire et bipolaire, c’est que vous êtes condamnés ! Vous avez atteint le point de non-retour. Vous êtes sous l’emprise de la malédiction Templeton.

Eric in the kitchen

Eric in the kitchen a commencé comme le projet solo d’Eric Delsine , musicien actif sur le scène belge depuis une vingtaine d’années ( Bathernay, Viewmaster , … ). Il s’agit d’un projet indie rock influencé par tout ce qu’il aime et écoute, de la pop au post-rock en passant par la shoegaze. Citons quelques grosses influences avec Yo La Tengo, Pavement ou Mogwai.

Après un premier album sorti en 2012 et quelques EPs qui ont suivi, Eric s’est lancé un pari un peu fou pour 2017 : sortir un EP digital par mois durant toute l’année sur sa page bandcamp et compiler le tout en sortie physique au début de l’année 2018. Le double album « The Calendar Project » est sorti en février 2018 sur le label belge « paperheart music ». Le groupe tourne actuellement en trio avec Oli à la basse et Guilhem à la batterie.