Un voyage au coeur de la matière, l’imaginaire, la beauté et la fragilité du monde

PASCAL COUDYSER / Sculptures en verre
Fasciné par la nature, la géologie, l’architecture, l’artiste apporte sa propre vision du monde en utilisant et en combinant toutes les techniques du travail du verre – à froid (découpe, collage, sablage, burinage, façonnage…) et à chaud (fusing, thermoformage, chalumeau). Naissent ainsi des sculptures surprenantes qui reflètent la lumière de toute part. « Chacune de mes pièces, commente l’artiste, est issue d’observations faites au cours de mes randonnées : un ensemble, un détail, une forme, une couleur, et toujours un étonnement face à la beauté et à la complexité de la nature.Mais le monde d’aujourd’hui n’est-il pas de plus en plus fragile ? ». Ces dernières créations, méduses transparentes, légères suspendues dans l’océan révèlent toute l’intensité de son art où se conjugue technicité remarquable et grande sensibilité au monde du vivant

MARTINE PERRIN COSSIN / Dessins et estampes
Dans les Vosges, le lieu de Barbey Seroux, le ciel, la terre, les cailloux, s’encrent naturellement dans le creux du bois, du zinc, du carton pour s’imprimer sur le papier humidifié. Martine Perrin Cossin traverse Le Champ des Roches tapissé de mousses et de lichens. Les pierrres du ciel éclairent sa création. Le granit, le gneiss lui parlent le langage des mots enfouis dès l’aube de l’humanité, comme celui des animaux et des elfes. Alors vient le temps de le traduire, de le dessiner, de le graver. Aidée de son burin, de sa gouge, la force de son geste acquis depuis tant d’années le rend sûr et précis. Ainsi se créent des estampes peu académiques multiples et uniques à la fois. Au loin, sous le magma incandescent, Le Champ des Roches frémit, la faune se love au plus profond des embrasures. texte : Emile Perrin

EXPO VISIBLE DU 7 OCTOBRE AU 4 NOVEMBRE 2022