Memymom
Vernissage de l’exposition de Lisa de Boeck et Marilène Coolens

Lisa a cinq ans lorsque Marilène, sa mère commence à la photographier. A table, sur le lit, cachée entre les tentures, l’enfant est la comédienne exclusive d’un théâtre improvisé. Maquillée, déguisée, elle mime sous l’œil attentif et directif de Marilène des scènes de séries télévisées, de dessins animés ou de contes de fées. Cette complicité créative, The Umbilical Vein, s’étirera de 1990 à 2003.

Ce qui n’était alors qu’un jeu, une forme d’archive familiale, prend ensuite un autre aspect. memymom contraction de «me and my mom», est un concept artistique qui débute en 2004 entre deux photographes autodidactes vivant à Bruxelles, une mère (Marilène Coolens, 1953) et sa fille (Lisa De Boeck, 1985). Sous ce label memymom, Lisa devient au même titre que Marilène photographe, modèle, habilleuse ou metteuse en scène.

De 2010 à 2015, la série The Digital Decade témoigne de la volonté de créer des tableaux à contenu plus volontiers symbolique. Dans des lieux propices aux scénographies diverses ou dans des décors chargés émotionnellement pour les deux protagonistes, comme par exemple celui de la maison de famille, toutes deux se prêtent au jeu. La sensualité ayant supplanté l’innocence, les photographies se déclinent en un jeu de miroirs, traitant notamment de la question de la mémoire, de la maternité, en jouant des stéréotypes féminins jusqu’à la parodie.

Enfin, la série Somewhere Under The Rainbow 2016 -en cours- évoque dans des décors à Bruxelles et de voyages à l’ étranger l’ambiance de films non spécifiquement désignés, un climat mieux qu’une citation directe, prolongeant la relation tant familiale que créative entre les deux femmes.

Xavier Canonne — Directeur du Musée de la Photographie de Charleroi

Exposition coproduite par le Musée de la Photographie de Charleroi

avec le soutien de Vlaams Cultuurhuis de Brakke Grond, Nikon, Milo-Profi Fotolabo & memymom