Spectacle dans le cadre du 24e Festival Jeune public « L’Enfance de l’Art », par le Conservatoire.

Conte musical dès 8 ans (40′). Billetterie à partir du 17 avril à l’Office de Tourisme – 189, rue Carnot. Camille Saint-Saëns composa l’œuvre au début de 1886 pour un concert de Mardi gras, organisé chez le violoncelliste Charles Lebouc.

Son but était de faire rire, ce qui lui fut reproché car il était considéré comme un compositeur sérieux. Créé durant le Carnaval de Paris à l’occasion du Mardi gras, Le Carnaval des animaux fut rejoué par la société « la Trompette » pour fêter la Mi-Carême en présence de Liszt qui en admira l’orchestration. Le compositeur interdit ensuite l’exécution publique de cette œuvre de son vivant.  Il fallut attendre la lecture de son testament pour que l’œuvre soit rejouée en public. Seule la pièce intitulée Le Cygne était exclue de cette censure et fut si volontiers jouée qu’elle devint le « tube » de générations de violoncellistes. Cette œuvre s’inscrit dans une tradition française de pastiche musical, sous couvert d’une description animalière. De nombreuses citations musicales parodiques se retrouvent dans la partition ainsi que des chansons enfantines comme « J’ai du bon tabac, Ah ! Vous dirai-je, maman, Au clair de la lune ».

(©Lewebpédagogique)