L’Aéronef présente: KOKOKO! (RDC) + Kampire — DJ (Oug) + before-live de SupaGroovalistic
Electronic. Post-Punk. Afrobeat

16€ / 11€ abonné / 5€ étudiant

Fruit de la collaboration entre le producteur Débruit et plusieurs figures de la scène kinoise underground, KOKOKO! est né en 2016 à la faveur d’un tournage de la Belle Kinoise ( » Staff Benda Bilili « ) documentant la scène contemporaine du Kinshasa underground.

Il y a d’abord ce groupe informel de musiciens de la rue Kato, créateurs de leurs propres instruments à l’aide des ressources disponibles… Le résultat? Une identité sonore inouïe, dégagée de tout référence directe, proche parfois de la musique savante, jamais détachée de la danse. Autre figure de proue du projet, le performer Makara Bianco. Sono crachant des boucles électroniques hypnotiques et distordues, il court, harangue, provoque larsens et déflagrations noise au cours de sets marathons. Ensemble, ils forment le groupe KOKOKO! donnant à entendre les sons du ghetto et des clubs du centre-ville.

C’est sur le label indépendant Transgressive (SOPHIE, Let’s Eat Grandma, Foals) que KOKOKO! sort son nouvel EP Liboso début décembre:  » forward, straight ahead « !
Nouvel EP: LIBOSO (7 décembre 2018 / Transgressive records)

De l’afrobeat, au tropical bass en passant par le soukous et le kuduro, les sets de Kampire mélangent sensibilités rétro-africaines et sonorités contemporaines. Son passage au dernier Sónar en témoigne: elle figure parmi les 5 performances-clés du festival {Resident Advisor}!

Venez-tôt >>> Before-live gratuit de Supagroovalistic à 19h!
Ango et Skevitz sont à Lille ce que sont Tango et Cash à Los Angeles: indispensables à la police pour les uns, à la musique et au groove pour les autres. À la différence qu’ils existent bel et bien. Sinon il aurait fallu inventer leur duo de choc, mais hollywood n’est pas encore prêt pour ça.