Claire Williams crée des installations interactives mêlant de l’électronique, du son et du numérique au textile. Connecté, le textile devient alors une surface de captation ou de matérialisation de données sensibles. Au travers sa pratique hybride, elle travaille aux frontières de la science, des arts et du textile. Ses inspirations  viennent de textiles traditionnels et de leur histoire sociale, culturelle et technologique.

Ses œuvres interactives invitent le spectateur à les toucher, les revêtir, les manipuler ou s’en imprégner, cherchant à le sensibiliser aux données numériques, électromagnétiques, sonores, souvent invisibles qui nous entourent.

Machines à tricoter des années 80 hackées, boite à musique électronique détournée qui lit les cartes perforées, antennes tissées ou broderies sonores sont à découvrir et expérimenter dans le cadre de cette exposition.

Vernissage le 9 février 2018 de 18h30 à 21h, entrée libre

Dans le cadre des résidences-mission du Contrat Local d’Education Artistique Roubaix – Tourcoing