« 14-18 : quand l’homme a fait corps avec le sol ». La Guerre 1914-1918 est la seule guerre où tant d’hommes ont été contraints de se terrer, durant une longue période et par tous les temps. Les états-majors n’avaient pas prévu une guerre de tranchées, statique.

 

Ils ont dû faire face, de façon improvisée, aux adaptations qu’imposaient la variété des terrains et du climat. Jusque-là, seule la morphologie du territoire retenait leur attention. De plus, l’eau était présente partout. Il a fallu organiser une véritable reconnaissance géologique, besoin nouveau pour les combattants. Et pour cela il fallait contrôler les géologues et les centres de savoir où ils travaillaient habituellement. La géologie s’est avérée, de façon imprévue, être une variable d’adaptation stratégique pour laquelle les combattants n’étaient pas … armés. Pourquoi les états-majors ont-ils abordé de façons très différentes la nécessité d’études géologiques ?